Mon supermaché le plus proche? Mon jardin

Vivre à la campagne offre des bienfaits que seuls ceux qui ont la chance d’y vivre peuvent savoir. Moi je vis à la ferme et j’adore ça. Je pense que cela a été le meilleur moyen pour moi de préserver ma famille de la mettre à l’abri de tout ce qui est produit commercial au niveau de l’alimentation. Plus besoin de prendre ma voiture et aller au supermarché du coin, d’attendre à la caisse, … Mon magasin est mon jardin.

Mais vivre à la ferme n’est pas une histoire simple. Il y a beaucoup de travail à faire, beaucoup de sacrifices et une grande organisation pour que tout soit parfait.

supermarché jardin

Récolter le repas

Eh oui, à la ferme ce n’est pas comme vivre en ville. Il ne suffit pas d’aller au supermarché et d’acheter des produits empaquetés ou bien des produits finis et de les faire cuire au micro-ondes une fois rentré à la maison. Si vous vivez à la campagne, tout est à faire, de la plantation à la récolte. Chaque matin, je me lève tôt pour aller cueillir ce que l’on doit manger au déjeuner. Au menu aujourd’hui ce sera de la soupe de légumes. Pas besoin de faire une liste d’aliments à acheter pour ne surtout rien oublier. Je vais dans mon jardin et je prends ce qu’il me plaît.  Aujourd’hui au menu : carottes, haricots verts, pomme de terre, céleri et de quelques fines herbes. Comme j’ai tous les ingrédients dans mon potager, il ne me reste plus qu’à aller en récolter. Je n’en prends que ce dont j’ai besoin pour nourrir ma petite famille. Et je peux vous garantir que les enfants aiment les légumes !

Les avantages de manger des aliments du jardin

Très personnellement je pense qu’il n’y a que des avantages de pouvoir manger des aliments du jardin. Malgré le temps et le travail nécessaires, les produits cultivés dans mon propre potager sont la source de vitalité et de santé de ma propre famille. Je suis d’accord qu’il est plus facile d’aller acheter sa salade en sachet, plutôt que de la semer, récolter, laver, … Ce n’est pas que les aliments en vente dans les supermarchés ne sont pas sains ou pas frais mais quelle bonheur de récolter le fruit de son labeur. Les repas prennent vraiment une dimension familiale. Aujourd’hui on mange la salade que le plus petit a semé , cette fraise est aussi grosse qu’orange , …  Je pense que cuisiner ses produits a une autre dimension. On prend plus le temps de cuisiner, plus le temps de savourer et plus le temps de partager.

Il y a également l’aspect financier. D’une manière générale, cela est moins cher de cultiver et s’autonourrir que d’aller acheter ces fruits et légumes dans un magasin. Même si 100% de votre récolte ne sera pas consommable. A la différence du magasin, le prix de votre tomate sera le même tous les ans alors qu’au supermarché, le prix du kilo de peut vraiment varié.

Si vous avez vous aussi la chance de cultiver, ou si vous avez un avis je serai curieux de le connaitre. N’hésitez pas à partager. C’est aussi ça l’esprit de la ferme.

The following two tabs change content below.

Jean Paquin

Je suis un ancien citadin nouvellement installé à la campagne, j'aime découvrir et partager de nouvelles choses. A travers ce site je vais vous présenter mes découvertes, mes nouvelles connaissances, ainsi que tout ce qu'il faut savoir avant de s'installer à la campagne.